8e Monaco Energy Boat Challenge - 6-10 juillet 2021

 Lundi 12 juillet 2021. Face aux enjeux environnementaux et technologiques auxquels il est déterminant d’apporter des réponses, le Yacht Club de Monaco s'est donné en 2014 pour ambition, dans le cadre de son projet « Monaco, Capitale du Yachting », d’impulser une nouvelle vision du yachting et de promouvoir toute démarche positive.     Du 6 au 10 juillet, le Yacht Club de Monaco s'est ainsi mué en carrefour d’échanges universitaires et entrepreneuriaux, laboratoire de toutes les expérimentations, et incubateur des technologies énergétiques de demain pour la 8e édition du Monaco Energy Boat Challenge. Un événement unique au monde, organisé en collaboration avec l’International Powerboating Federation (UIM) et la Fondation Prince Albert II de Monaco, avec le concours de Iqos, Credit Suisse, YPI (Yachting Partners International), BMW et SBM Offshore. 32 teams (17 nationalités) toutes classes confondues étaient réunies sous le regard très attentif de S.A.S. le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, mais aussi de nombreuses personnalités telles que l’explorateur Mike Horn et Jean Todt, Président de la Fédération internationale de l'automobile. Toute la semaine, le quai Louis II a bruissé et bouillonné, à terre comme sur l’eau, des mille et une initiatives et innovations concoctées par pas moins de 22 universités issues du monde entier, mais aussi par une vingtaine d'entreprises et start-ups venues présenter leurs dernières créations en matière de propulsion durable. Tables rondes et conférences, Tech Talks, expositions et, bien entendu, essais et confrontations grandeur nature sur le plan d’eau monégasque ont mis au cœur des discussions toutes les problématiques d’un yachting en quête de solutions pour une mobilité maritime durable, économe en ressources et respectueuse de l’environnement.    

Une compétition intense et amicale

Les 32 teams toutes classes confondues et la vingtaine d'exposants qui ont participé à l'Energy Boat Challenge ont poussé aux confins leurs ressources sportives et intellectuelles pour tenter de remporter l'un des nombreux prix attribués samedi soir 10 juillet. Des prix décernés par un Jury prestigieux, rassemblant à la fois des experts internationaux et les principaux partenaires de l'événement, dont l'implication fut de tous les instants. Qu'il s'agisse du record de vitesse, remporté par Candela en Open Sea, des prix de l'Innovation décernés aux exposants FinX, pour leur solution bio-mimétique de propulsion pensée comme une nageoire de poisson, et Permare / Amer Yachts pour leur composite développé avec l'Université de Bordeaux à partir de résine d'origine naturelle combiné à de la fibre de basalte Filava®, ou des performances de l'équipe d'UniBoat (Italie), vainqueur haut-la-main en catégorie Energy Class, de celle de SunflareSolar Team (Pays-Bas) reine de la Solar Class, ou du team Hynova (France) qui l'a emporté en catégorie Open Sea, tous les participants de cette édition record ont quitté la Principauté avec des myriades d'étoiles dans les yeux, y compris celles et ceux qui n'ont eu que le bonheur de pouvoir être présent et participer, selon la formule consacrée du Baron Pierre de Coubertin. Chacun se donnant déjà rendez-vous en juillet prochain pour une 9e édition qui promet déjà d'être spectaculaire.
  • Pour retrouver tous les vainqueurs, cliquer ici.
  • Pour retrouver la liste des membres du Jury et les partenaires de l'événement, cliquer ici.
 

Les Tech Talks très suivis…

400 étudiants, 25 teams, 22 universités, 17 nationalités, 15 entreprises et start-ups exposants… Au-delà des performances et d’un état des lieux particulièrement enrichissant, les participants à terre comme sur l’eau de ce 8ème Monaco Energy Boat Challenge repartent dans leurs fiefs respectifs, heureux d’un niveau d’échange et de partage pas toujours en usage dans le monde de la recherche scientifique. Hongrois, Néerlandais, Italiens, Portugais ou étudiants de Dubaï ont pu observer et se nourrir de leurs pratiques respectives. Une transparence qui éclatait davantage encore lors des Tech Talks organisés via zoom avec les universitaires Indonésiens, Indiens ou Chinois privés, pandémie oblige, de déplacement monégasque cette année.     Au final, les jeunes transalpins de l’université de Bologne (UniBoat) remportent le prix du Meilleur Tech Talk, "pour l'ensemble de leur œuvre", tandis que l'équipe portugaise de Tecnico Solar Boat se voit attribuer le Prix de la Communication. A noter que Rit Dubai Sailing Tigers se voit attribuer un Prix Spécial du Jury, que l'on aurait aussi pu appeler "Prix du Public" tant l'équipe des Emirats Arabes Unis a partagé auprès de tous, participants et Jury, son enthousiasme, ses qualités humaines comme ses compétences technologiques.
  • Pour la liste complète des Prix en lien avec les Tech Talks et les présentations à terre, cliquer ici.
 

L'Energy Boat Challenge, terreau fertile pour un avenir décarboné

Deux journées intenses de conférences et d'échanges se sont tenues Jeudi 8 et vendredi 9 juillet dans la Ballroom du Yacht Club de Monaco, dans le cadre du Monaco Energy Boat Challenge, pour travailler sur la thématique de la transition énergétique, des solutions alternatives et des initiatives pour la durabilité dans le yachting — avec un focus particulier sur l'hydrogène lors de la matinée de vendredi, avec l'organisation du deuxième Monaco Hydrogen Working Group, dans la continuité d’une première réunion tenue en 2019 par la Mission pour la Transition Energétique de Monaco, la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Yacht Club de Monaco. Réunissant plus d'une centaine de participants sur site - dans le respect des restrictions sanitaires - et tout autant en ligne, ces journées ont clairement démontré que les évolutions technologiques visant à "décarboner" le maritime, yachting compris, ont le vent en poupe. Au-delà du soutien apporté par les institutionnels via différents supports (plan de relance en France, subventions et financement de projets...), les initiatives et la Recherche & Développement des dernières années, à l'instar des travaux des universitaires et entreprises participant au Monaco Energy Boat Challenge, transforment de façon pratique et pragmatique l'appréhension, voire la résolution, des problématiques environnementales, et l'approche de l'utilisation des ressources, que ce soit dans les domaines de l'énergie ou des matériaux. Surtout, les investissements privés sont de plus en plus importants, signe aussi que le paradigme économique lié à la transition énergétique et écologique est en train de changer.
  • Pour accéder à l'article de restitution de la journée de conférences de jeudi 8 juillet, cliquer ici.
  • Pour accéder à l'article de restitution du Hydrogen Working Group de vendredi 9 juillet, et la suivre en REPLAY, cliquer ici.
   

Observateurs et acteurs attentifs du Monaco Energy Boat Challenge :

Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA)

« On est dans la mobilité. Il y a mobilité sur route et mobilité sur l’eau. On a les mêmes problématiques, avec une vision zéro émission, zéro pollution, et je trouve formidable d’avoir des objectifs communs entre le bateau et l’automobile. Il y a des leaders communs, et je salue le leadership du Prince Albert qui installe ces problématiques dans la priorité de son agenda. Quand on parle bateau, le Yacht Club de Monaco est reconnu pour ses visions sur le futur aves son Secrétaire Général Bernard d’Alessandri. Ce n’est pas par hasard que depuis 8 ans cet évènement travaille sur la mobilité propre sur l’eau. Il y a des passerelles entre la compétition automobile et la compétition motonautique, mais tout cela doit se faire dans le respect de l’environnement. Il est important de mettre en avant ces fléaux qui mettent en danger la planète. »

Mike Horn, Explorateur

« Il faut rêver grand. Si les rêves ne font pas peur c’est qu’ils ne sont pas si grands. Quand on a cette envie de changer quelque chose, il ne faut pas avoir peur de sortir de notre zone de confort parce qu’il y a beaucoup de monde autour de nous qui pense de la même manière. Quand on est entouré de personnes qui partagent la même vision, c’est là que tout devient possible. »

Alexandre Caizergues, recordman du monde vitesse en kite surf, membre du jury du Monaco Energy boat Challenge

« C'est ici l'alliance du sport, de la recherche et de la technologie, de la passion et de la jeunesse au service du développement de solutions viables pour une mobilité maritime propre. Cette jeunesse étudiante apporte des solutions techniques pour aller vite avec les énergies renouvelables, solaires ou autres. Le Monaco Energy Boat Challenge permet véritablement de valider les solutions envisagées en laboratoire. Beaucoup de créativité et de passion se retrouvent ici sur les quais du Yacht Club de Monaco. Je suis aussi touché par l'envie de partage qui anime toutes ces équipes. Chaque team veut être la meilleure mais se montre humble par rapport au travail des autres. »

Bernard d'Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco :

« C'est une édition qui dans le contexte actuel plus ou moins post-pandémique, apporte beaucoup de fraicheur et d'espoir. L'engouement de ces jeunes universitaires, la présence active d'industriels et d'entreprises, le foisonnement de créativité autour de la recherche de solutions durables pour des propulsions non fossiles, sont très encourageants pour l'avenir. Beaucoup d'innovations ont été non seulement présentées mais testées sur le plan d'eau monégasque, et les tables rondes ont été d'un niveau extrêmement relevé. Ce fut véritablement l'édition de toutes les passions... »  

Plus d'infos sur : www.energyboatchallenge.com

Contacts Presse : Yacht Club de Monaco Tél : (+377) 93 10 64 09 - E-mail : presse@ycm.org